< Retour aux propos d'élèves

Découverte de l’atelier de peinture Artquarium

En arrivant dans le cours, je me souviens du dessin de ma première pomme. En dehors de l’école, je n’avais jamais vraiment dessiné et j’estimais ne pas être très douée ! Les explications de Gilbert m’ont permis de partir de la pomme, puis de la bouteille et du vase pour parvenir au portrait de Voltaire. Petit à petit, mon crayon c’est mis à glisser avec plus d’aisance sur le papier. Quel plaisir de découvrir que j’étais capable de dessiner.

D’étape en étape, j’ai emprunté le chemin des différentes structures afin de mieux comprendre la composition d’un tableau, le jeu avec les formes et les couleurs. L’étude et l’analyse de tableau de Maître m’ont amenée à élargir mon regard en captant mieux les œuvres que je regarde, d’être aussi plus attentive à la nature et aux objets qui m’entourent.

Pour moi, même si tout n’est pas si simple et facile, c’est un vrai plaisir et un enrichissement d’étudier l’histoire de l’art et surtout de pouvoir mettre en pratique ce que j’apprends, ou tout au moins, essayer… Quelle joie d’étudier et d’utiliser les couleurs, avec le support des structures et de laisser vivre mon imaginaire, d’exprimer mon monde intérieur.

J’aimerais citer cette phrase de René Berger qui a écrit un livre très intéressant « Découverte de la peinture »
« Est-il donc besoin de comprendre la peinture ? Comme s’il ne suffisait pas de la regarder, ou même de la sentir ! Autre chose est pourtant de regarder, ou même de sentir, autre chose d’apprécier, c’est-à-dire de connaître et d’aimer avec discernement ».

J’aime beaucoup cette réflexion car je suis mieux à même maintenant de ressentir vraiment ce qu’elle signifie. Lors des conférences données à l’atelier, en visionnant les différents tableaux présentés, en visitant des expositions, j’ai pu en faire le constat.

Voilà mon petit témoignage et je vous laisse découvrir quelques travaux effectués durant cette année de cours.

Chantal Summermatter