< Retour aux propos d'élèves

Vers un nouveau continent…

Cette année à l’atelier à l’Artquarium fut l’occasion de développer un nouveau regard sur le dessin ou la peinture. La meilleure allégorie qui me vient en tête serait celle d’une installation dans un nouveau pays. De l’extérieur, beaucoup de magasines touristiques permettront de se faire une idée avec de belles photos aseptisées qui nous attireront ou non.
Mais une véritable compréhension de ce nouveau monde nous demandera d’accepter de nouvelles règles, bien sur un nouveau langage et peut-être une façon différente de penser. Comme un pays étranger, le monde artistique a son propre langage, sa propre histoire, ses propres règles notamment de composition. Celles-ci permettront a un observateur de traduire un tableau ou à un nouvel arrivant de comprendre la mentalité de ses habitants.
Bien sur, notre sensibilité et notre personnalité fera qu’une intégration sera plus facile dans un pays plutôt qu’un autre de la même manière que 2 peintres, utilisant les mêmes règles de composition, ne nous toucheront pas de la même manière. Ainsi, j’ai également compris que ces règles de bases ne sont pas des frontières dictatoriales mais bien des outils et moyens pour exprimer notre propre sensibilité. Les connaître ne peut nous apporter que beaucoup plus de vocabulaire pour nous exprimer et nous faire comprendre.
Même si je ne connais encore que peu de règles ou d’histoire, je remercie nos charmants « G.O. »* Gilbert et Sébastian de m’avoir permis de découvrir ou plutôt de redécouvrir l’existence et la richesse de cet ancien continent qui me paraît désormais totalement nouveau et donc merci de m’avoir donner l’envie de reprendre mes chaussures de rando pour en connaître encore plus et découvrir de nouveaux paysages tout en rythmes colorés et lumineux !!!
Aux futurs visiteurs de l’Artquarium, à vos pinceaux et cramponnez-vous !!!

Karine.

*Gentils Organisateurs (dialecte touristico-cinématographique, possiblement purement français ?!!)